Ils ne paient pas assez mais tu veux quand même travailler là-bas ? !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La crise de la main-d’œuvre et les taux d’inflation, combinés au fait que de nombreux professionnels du conditionnement physique réévaluent leur valeur, ont créé un gouffre entre les taux de rémunération proposés par les salles de sport et ce que tu souhaites gagner. Comment se rapprocher d’un salaire sur lequel toi et ton employeur pouvez vous mettre d’accord ? 

Il peut s’agir du gym dans lequel tu as travaillé pendant un certain temps ou d’un nouvel établissement qui cherche du personnel. Si tu te sens lié à la marque, à la culture et à l’expérience des membres, il peut être intéressant de discuter des gains futurs qui te rapprocheront du taux de rémunération que tu mérites.

Conseil n°1 pour la négociation d'un emploi dans le domaine du fitness

Demande quels résultats ou “indicateurs clés de performance” te permettront d’atteindre ton taux.

Dans l’industrie du fitness, les ICP pour les instructeurs, les entraîneurs de petits groupes et les entraîneurs personnels peuvent inclure :

  • le nombre moyen de participants aux cours
  • Croissance du nombre de participants
  • Ventes moyennes de séances ou de forfaits d’entraînement personnel
  • Croissance des ventes de séances ou de forfaits d’entraînement personnel
  • Appréciations des membres/clients
  • Renouvellement ou rétention des membres/clients

 

Demande à quel moment tu seras évalué sur la base de ces ICP et comment exactement ils auront un impact sur ta rémunération.

Il faut normalement une saison/session ou 3 mois pour établir une base de référence et mesurer la croissance.

 

Décide si l’attente en vaut la peine et si tu es déterminé à atteindre ces objectifs.

Si les autres aspects de la rémunération font que l’attente en vaut la peine et que tu es prêt à relever le défi d’atteindre ces indicateurs clés de performance, cela vaut probablement la peine de consacrer ton énergie. Veille à noter la date de l’évaluation et à t’approprier le processus ! 

En revanche, si tu décides que ta valeur est bien plus élevée que le taux de départ et que tu n’es pas sûr de pouvoir être performant sur la base de leurs indicateurs, ce n’est probablement pas un bon choix.

Une partie essentielle de la négociation salariale consiste à bien comprendre sa valeur et la manière dont ses compétences et aptitudes uniques contribueront à la réalisation des objectifs de l’employeur. Ne suppose pas qu’ils seront clairs sur les leurs ; ils ne sont pas forcément de grands entrepreneurs ou à l’aise avec l’aspect RH du leadership. Comme dans toutes les relations, celle de l’emploi exige que les deux parties y mettent du leur pour qu’elle continue à se développer. Continuons à nous améliorer pour développer cette compétence non technique mais essentielle.

Categories

There are no comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *